NOS OFFRES

Inspecteurs du Recouvrement H/F

LE 31/08/2020
CDI - Contrat de professionnalisation
-

Contexte

En 2019, le réseau des Urssaf a collecté auprès de 9,8 millions de cotisants 534 milliards d’euros destinés, notamment, à financer les prestations du régime général de la Sécurité sociale (soins médicaux, retraites, allocations familiales, etc.). 

Ce recouvrement s’effectue sur la base d’un système déclaratif qui implique, en contrepartie, le contrôle régulier a posteriori des déclarations, qui est réalisé par les inspecteurs et contrôleurs du Recouvrement des Urssaf et des Caisses générales de Sécurité sociale (CGSS). En 2019, les Urssaf et CGSS ont mené plus de 182 000 actions de contrôle, de prévention et de recherche de travail dissimulé. 945 millions ont été régularisés, dont 155 millions d’euros restitués aux entreprises contrôlées. 

32 emplois d’Inspecteurs du Recouvrement sont proposés par l’Urssaf Ile-de-France.

Ces postes ne sont accessibles qu’après avoir suivi et réussi la formation initiale d’accès aux métiers de contrôle, avoir été agréé et avoir prêté serment devant le tribunal d’instance. La formation des inspecteurs se déroule en alternance. D’une durée de 16 mois pour les inspecteurs spécialistes de la lutte contre le travail dissimulé et de 19 mois pour les inspecteurs en charge du contrôle comptable

Pendant la formation, la rémunération est de 23 490 euros (niveau 3 de la CCN du personnel des organismes de Sécurité sociale). A l’issue de la formation, la rémunération annuelle brute est portée à 32.500 euros (niveau 6 de la CCN du personnel des organismes de Sécurité sociale). 

Mission/ Activités

L’inspecteur vérifie, lors de contrôles sur place en entreprise, la juste application des législations de Sécurité Sociale et d’assurance chômage ainsi que l’exactitude des déclarations. Il procède aux régularisations nécessaires pour respecter les textes en vigueur. 

Il participe également à la lutte contre l’évasion sociale, les fraudes et le travail illégal. 

Durant les contrôles, il peut apporter des conseils et des informations afin de prévenir les difficultés rencontrées par les entreprises quant à l’application d’une règlementation complexe. 

L’inspecteur du recouvrement en charge du contrôle comptable a pour vocation de vérifier, sur place en entreprises, la conformité des déclarations sociales transmises à l’Urssaf par les employeurs. A l’issue du contrôle, l’inspecteur notifie à l’entreprise les points de législation sociale à régulariser éventuellement. Il possède également un rôle de conseil et d’accompagnement des entreprises et de leurs partenaires pour appréhender les points de législation qui peuvent s’avérer complexes. Collaborateur assermenté et agréé, il possède l’expertise du contrôle de l’assiette sociale du fait de ses connaissances législatives, sociales, juridiques et comptables. Il participe également à la détection du travail dissimulé. 

L’inspecteur du recouvrement spécialiste de la lutte contre le travail dissimulé a pour mission de constater et de démontrer, lors de visites inopinées sur le lieu d’activité, le recours au travail dissimulé et d’en évaluer le préjudice pour la Sécurité sociale. Pour ce faire, il auditionne les dirigeants et les salariés puis instruit la procédure pénale en parallèle du chiffrage des cotisations et contributions sociales non déclarées. Ces missions sont la plupart du temps exercées en partenariat avec les agents chargés de la lutte contre les fraudes et le travail illégal : police, douanes, inspections du travail et des finances et les autres branches de la Sécurité sociale. 

Compétences 

– Porter un intérêt pour les missions de contrôle et de conseil,

– Capacité à s’investir pour acquérir des connaissances juridiques et comptables,

– Capacité à s’adapter à des situations professionnelles variées,

– Etre dynamique, curieux, organisé,

– Disposer de compétences rédactionnelles,

– Maîtrise des outils bureautiques et collaboratifs.

Formation 

Pour les candidatures internes à l’Institution de Sécurité Sociale, aucune condition de diplôme et d’expérience professionnelle n’est requise. L’accord du Directeur autorisant le ou la salarié(e), en cas de candidature retenue, à suivre la formation initiale en alternance est obligatoire pour candidater. 

Pour les candidatures externes à l’Institution de Sécurité Sociale, vous devez justifier d’une expérience professionnelle et être titulaire d’un diplôme dans les domaines suivants : administration et gestion des entreprises, droit, comptabilité ou ressources humaines : 

– Bac avec au moins 5 ans d’expérience dans l’un de ces domaines,

– Ou Bac +2 avec au moins 2 ans d’expérience dans l’un de ces domaines.

Pour les candidats externes ne justifiant pas d’expérience professionnelle, vous devez justifier à minima : 

– d’un Bac +3 dans l’un de ces domaines,

– d’un Bac+5 (toutes filières confondues).

La liste des diplômes requis est consultable sur le site de l’Acoss (acoss.fr) que vous pouvez retrouver en cliquant sur la vignette « Devenez Inspecteur Urssaf » insérée sur le site Urssaf.fr 

Conditions particulières 

– Avoir un casier judiciaire vierge (bulletin n°3) 

Contact 

Pour postuler, vous devez créer votre espace candidat sur le site : 

http://www.lasecurecrute.fr/ 

En créant votre espace candidat, vous devez compléter le formulaire puis joindre obligatoirement votre dossier de candidature. 

Le dossier de candidature doit être déposé avant le 30 septembre 2020 (minuit)

Vous ne devez remplir qu’un seul dossier pour déposer votre candidature et l’adresser à l’organisme positionné en premier choix. 

Toutes les informations relatives à la formation et au métier d’inspecteur du recouvrement sont accessibles sur le site de l’Acoss (rubrique Candidats). 

Pour toute information sur le métier d’Inspecteur du recouvrement : veuillez contacter le référent RH de l’organisme positionné en premier choix.